M.A.C.A.C. FORUM

Le forum de l'airsoft fait par des militaires pour les civils !!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [review] AKM GHK/LCT gbbr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dingchavez
Caporal
Caporal


Nombre de messages : 74
Age : 70
Localisation : Bourges/Tours
Date d'inscription : 14/02/2012

MessageSujet: [review] AKM GHK/LCT gbbr   Mer 22 Fév - 21:50

Salut,

On en parle depuis quelques temps et Floo du forum GBBtechnics en a déjà fait une chouette review, à mon tour donc de vous parler de cette AKM baz blowback.

Désolé si je suis hors rubrique mais je ne voulais pas poster chez les AEGs

Présentation :


Certain ici connaissent peut être déjà GHK pour leur série d'AK assez controversée et pour leur excellent PDW.

Controversée car si certains joueurs n'ont jamais eu aucun souci avec leur AK, d'autres ont dû changer la plupart des pièces par du RA-Tech à cause des casses multiples. D'autres trouvaient simplement dommage que la base choisie ait été cheap, en l’occurrence Dboys.

Ayant moi-même possédé une AK-74 GHK, je dois dire que ça fonctionne bien... quand on y met le prix.

Fort de cette expérience malheureuse, GHK a cette fois décidé de s'associer avec LCT pour son externe, et de reprendre certaines idées du PDW pour l'interne.

Mais trêve de blabla, en avant pour la review !


Je passe sur les détails de l'achat, on se moque un peu d'où proviennent les répliques et des frais de douanes (en l’occurrence : nada Laughing ), le prix sur la plupart des sites est de 500 $ fdp in, intéressant au cours du billet vert d'alors (environs 1.52)!

La boite est sobre, le logo GHK et la mention du partenariat avec LCT.



A l'intérieur tout est calé dans du carton épais et on déballe le tout avec fébrilité !

Le contenu du pack de base :



-La réplique.
-Un BB loader assez cheap de 90 billes avec un adaptateur qui ne sert à rien à part propulser des billes partout.
-Un livret de documentation de 6 pages.
-Un chargeur à gaz de 40 billes.
-Un flacon d'huile GHK (très visqueuse).

J'ai volontairement choisi de ne pas acheter de chargeurs supplémentaires dès le départ vu que je subodorais une puissance d'origine ne me permettant pas d'exploiter la bête avant qu'un npas ne soit disponible. J'ai par la suite acheté 5 chargeurs supplémentaires.

Démontage sommaire :

On dégage le capot et on a accès aux entrailles de la réplique.



-Un ressort de rappel.
-La culasse qui peut être démontée en deux parties.
-Le buffer, en plastique et moins embêtant à enlever que sur les précédents modèles.

A mon grand désespoir on ne peut pas mettre de ressort de rappel RS (en haut sur la photo), et j'ai envie de dire heureusement, imaginez la puissance nécessaire pour le comprimer !



Je vous fait grâce du démontage du garde-mains, ça se passe comme sur n'importe quelle réplique d'AK sauf Marui et copies.

Fait intéressant, la crosse est usinée comme les RS, plus besoin de faire de grosses modifications !



Idem pour la poignée pistolet, c'est du bonheur et en 20 secondes on monte n'importe quelle poignée RS

de gauche à droite : poignée d'origine, poignée bois et poignée bakélite.

Ici la poignée d'origine est à droite.


Ici en version old school (vous remarquerez néanmoins que je n'ai pas réussi à visser le cache-flammes entièrement,après coup j'ai remarqué une petite paille qui bloquait le vissage)



Il vous sera également possible de mettre un kit de nettoyage dans la crosse (inutile donc indispensable !)cependant le ressort à l'intérieur du compartiment n'a pas été mis.



Les entrailles :

J'ai mis plusieurs minutes à enlever le canon, il semblerait que la seule solution soit de l'enlever par devant, c'est à dire en démontant entièrement le mécanisme de hop-up.

Le mécanisme est fixé au corps par deux vis à tête hexagonale. Un repère blanc sur la molette de réglage indique la position neutre du hop-up.



Une fois ces vis enlevées, on enlève la cale, puis la molette de réglage, puis le logement du joint,le verrouillage du logement puis enfin, le joint.(Un grand merci à ma copine qui perd ses cheveux Laughing )



Le système est simple et pratique, on peut mettre n'importe quel joint d'AEG.



Le canon, en laiton, fait 6.04mm et 400mm de long. Là aussi, n'importe quel canon d'AEG fera l'affaire.




Voici une photo qui montre l'emboitement du nozzle dans la partie arrière du bloc hop-up



Et voici les trois positions du sélecteur de tir,

Ici en position sureté, le sélecteur bloque les deux gâchettes (semi et auto)


En position Auto, seule la gâchette semi est bloquée par le sélecteur.


Et en position semi, les deux gâchettes sont libres.


Pour info, il est possible d'adapter assez simplement un sélecteur RS (la modif sera postée ici si je la fait un jour).

Et lorsqu'on appuie sur la queue de détente, le marteau st relâché, venant actionner le percuteur de valve.


On remonte de tout et hop, culasse en position arrière


Le chargeur :

Encore une fois, si vous aviez plein de chargeurs GHK, rangez-les, ils ne vous seront d'aucune utilité.




Sur la seconde photo vous pouvez voir le système d'arrêt de tir lorsque le chargeur est vide (à côté de la valve). ça n'existe pas sur le modèle RS mais ça évite de tirer à vide en partie.

bien entendu j'ai reçu un chargeur qui fuyait, un petit démontage/graissage à résolu le souci. comptez entre 2 et 3 chargeurs de 40 coups avec une recharge de gaz.

Le bb loader fourni est assez pourri, l'approvisionnement en billes est assez laborieux.

Comparaison entre ancienne et nouvelle génération:

Voici quelques photos comparant les deux systèmes.

L'interne :



En haut l'AKM, en bas l'AK-74. Peu de différences à ce niveau, seul un ergot servant de système d'arrêt de tir en cas de chargeur vide sur l'AKM saute aux yeux.On constate également que le ressort de gâchette a été doublé sur l'AKM.

Le hop-up:



Si le principe de fonctionnement est identique (molette), il n'y a aucune possibilité d'échanger des pièces. Notez la présence d'un bloc alu RA-tech sur l'aK-74.

La culasse :



Rien à voir du tout car si le système de base est conservé, l'interne de la culasse de l'AKM ressemble à celle du PDW. Deux joints au lieu d'un font dorénavant étanchéité, ce qui n'est pas un mal.Le nozzle est également différent.

Le poids de la culasse est également plus important sur l'AKM et le buffer est en plastique dur en lieu et place du rectangle caoutchouteux de l'AK-74.

Enfin, comme vous avez pu le voir en début de sujet, l'ensemble de la culasse comporte dorénavant le piston récupérateur, accentuant encore le réalisme de cette réplique.

Ca tire quand même ?

Oui, et pas mal du tout en plus !

Le hop up fait son office et la portée est honorable.

Voici les puissances relevées en fps sur 10 billes de 0.2 grammes en utilisant du gaz été Ultrair (parce que je n'ai que ça...)

414
411
395
399
389
390
385
385
389
393

Donc selon le gaz ça doit être limite pour jouer, même en semi.




conclusion :

Une jolie réplique qui combine la qualité de l'externe LCT (et ses erreurs : cf les crans du sélecteur de tir) avec des évolutions internes intéressantes depuis les AK-74.

Portée et précision honorables, le kick est bien présent mais n'a bien entendu rien à voir avec le modèle RS. On est entre le recul d'une Marui et celui d'un calibre .22 magnum. De quoi prendre du plaisir sur le terrain.

Pas encore assez de recul sur la fiabilité, mais avec la commercialisation de nouvelles pièces, et surtout d'un NPAS, ce sera une réplique intéressante à jouer, comme tous les GBBr.

Le prix assez élevé des chargeurs (50$ fdp out) peut être un frein, mais quand on aime, on ne compte pas...

J'aurais aimé une base VFC, pour moi au top niveau démontage et réalisme.

Je ne manquerai pas d'étoffer cette review au fur-et-à-mesure de mes expériences. merci de m'avoir suivi.


Et encore plus de photos !


Une série aux côtés de mon AKM base cyma presque full RS (en bas)




Et la famille des AKM (GHK, cyma, VFC)





ADDITION :

COMMENT REGLER LA PUISSANCE DE CETTE REPLIQUE ?

Apparemment il n'est pas prévu qu'un npas sorte pour notre chère réplique et même si un bolt peu cher "spécial Japon" calibré à 320 fps existe (20$ fdp out chez Samoon par exemple) il est toujours plus sympa de régler la puissance de sortie par rapport à nos envies.

Pour ma part je voulais me rapprocher des 350 fps pour pouvoir, le cas échéant, balancer de courtes rafales sur mes camarades de jeu.

Loin d'avoir les connaissances des pontes du forum, je me suis décidé à démonter le bolt et à voir comment ça fonctionnait.

Très simple à priori, une valve à débit fixe, montée sur ressort qui la plaque sur un axe, détermine la quantité de gaz propulsant la bille( vers l'avant donc...) et la quantité de gaz étant évacuée vers l'arrière (bolt carrier).



A l'instar d'un NPAS, il suffit donc, en théorie, de modifier l'écartement avant de la valve pour augmenter ou réduire la débit d'air.

Je ne voyais pas trop comment faire jusqu'au démontage, et puis je me suis aperçu que la partie arrière de la valve était tenue en place par un petit axe et que l'usinage de cette même valve débouchait sur l'arrière ! Iil suffisait donc simplement d'intercaler quelque chose entre la valve et l'axe de retenue pour réduire le passage d'air.

A défaut d'autre chose, j'ai choisi d'utiliser un morceau allumette, juste pour voir. Les premiers essais ont été concluants avec une puissance obtenue qui passe de 410 fps à 270 fps (bille bio Xtreme précision 0.20g, gaz Walther lubrifié 3%).

Second démontage et réduction de la cale-allumette (environ un tiers de l'épaisseur) pour obtenir cette fois 300 fps.

Voici donc l'une des façons, basique et libre d'inspiration, de modifier la puissance de cette AKM GHK.

Les outils :


-Une allumette (ou quoi que vous puissiez trouver pour fabriquer une mini-cale).
-Une pince.
-Un cutter.
-Un ou deux tournevis plats.
-Un marteau.
-De la graisse ou huile épaisse.
-Une pince à épiler ou de modéliste.
-Un chasse-goupilles diamètre 2mm.

C'est parti !

Première étape une vois le bolt carrier désolidarisé de la réplique, il faut ôter le bolt.

Pour se faire, munissez-vous du tournevis plat et dévisser l'axe de maintien, puis avec la pince, sortez doucement l'axe.




Et voilà :




Seconde étape, enlever l'axe qui retient la valve vers l'avant, attention à ne pas vous tromper, il y a deux axes sur le bolt ! Celui à enlever est ici repéré par l'allumette :



Rien de bien compliqué, munissez-vous de votre chasse-goupilles (diamètre 2mm je le rappelle), puis chassez l'axe en tapant doucement avec le marteau (autant vous dire que l'usage d'une masse de 12kg est déconseillé !). bien entendu, évitez de poser l'autre extrémité de l'axe sur un endroit dur, sinon vous taperez encore à Noël ! Pour ma part je me suis aidé de ma pince.



Troisième étape, préparer et mettre la cale en place.

Après mes deux premiers essais je ne savais pas trop comment définir une cale qui me satisfasse. Du coup j'ai gardé la longueur de départ de 5 mm et une épaisseur d'un peu moins de 1 mm.



Il faut ensuite insérer le tournevis plat à l'arrière du bolt et aller chercher la fente de la valve, puis la faire tourner de 90°.



Ensuite à l'aide de la pince de modéliste, insérer la cale préalablement graissée (pour qu'elle adhère légèrement à la valve) juste au dos de la valve.



Faites à nouveau tourner la valve de 90°, poussez légèrement la valve vers l'avant à l'aide du tournevis (comme elle est montée sur ressort elle reviendra en place, pas de panique !) puis insérez la goupille de maintien à environs un tiers de sa longueur.



Otez le tournevis, la cale est désormais entre la valve et la goupille et ne peut plus bouger, replacez la goupille entièrement.



Et voilà !

Replacez le bolt sur le bolt catch puis poussez la pièce de verrouillage jusqu'à ce que son trou coïncide avec le trou du bolt carrier, et enfin replacez et vissez l'axe de maintien du bolt.





L'épreuve du chrony !

Tests réalisés à la suite de ces photos, billes bio Xtreme precision 0.20g, chrony xcortech 3200, gaz Walther lubrifié 3%. unité en FPS.

344
346
348
341
354
346
349
348




Revenir en haut Aller en bas
Toper59
Admin
Admin


Nombre de messages : 3492
Age : 32
Localisation : Anciennement Solenzara - Maintenant Avord
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: [review] AKM GHK/LCT gbbr   Jeu 23 Fév - 21:29

Superbe review et répliques. Je suis en admiration devant le travail accompli et sur le downgrade également. Précis et superbement détaillée Exclamation

Et ces photos de famille, Grrrrr Exclamation Dommage pour la housse du canapé Shocked Shocked
Ben quoi, fallait bien que je trouve un truc à redire Wink
lol!

_________________


"Si vis pacem, para bellum" (Qui veut la paix, prépare la guerre) Romulus et Rémus
"N'est pas peur des choses qui peuvent te faire souffrir" JC.

"Vlaams voor altijd"
"Je mets mes pieds où je veux Litte Jonh, et bien souvent................. c'est dans LA GUEULE ! ! ! (Chuck Norris Addicted)
Revenir en haut Aller en bas
http://macac.forumsactifs.com
 
[review] AKM GHK/LCT gbbr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Review] KAC PDW WE GBBr AWSS
» [Review] KAC PDW WE GBBr Open bolt
» [Review] G36C WE GBBr
» probleme chargeur scar gbbr
» Press review (revue de presse britanique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
M.A.C.A.C. FORUM :: CSA Airsoft D'AVORD :: Military And Civilian Airsoft Community - En général :: Mr Rambo & Mrs Chiffon :: Les répliques :: GBB-
Sauter vers: